Lorsque l’esprit d’initiative sert la solidarité

Partagez et diffusez

Je suis dans l’isolement, je suis une personne fragile, comment puis-je m’approvisionner, comment puis-je me protéger si je dois sortir ? Je suis producteur, je suis commerçant, comment puis-je poursuivre mon activité ?

Autant de questions que vous vous êtes posées, que nous nous sommes posées dès le début de cette période inédite qui aura duré cinquante-cinq jours : le confinement.

La réponse a été simple : mobilisons-nous. C’est le moment de se montrer solidaires. Spontanément, individuellement ou collectivement, nous nous sommes organisés pour faire face aux difficultés rencontrées.

Ainsi, le Collectif L’Affaire du Siècle ici (laffairedusiecleici.org) en partenariat avec l’amap L’Aneth (amaplaneth.org), ont créé un réseau d’entraide qui a permis de mettre en relation producteurs et habitants.

Chaque semaine, lors de distributions organisées dans le respect des normes sanitaires au foyer municipal de Veneux-Les Sablons, des produits locaux (légumes, laitages, miel, chocolats, bière, œufs, agneau, lentilles, pois chiches, bière, le tout sous le label bio…) ont été proposés à tous.

De même, un réseau nommé Solidarité COVID-MLO s’est créé autour d’une cinquantaine de bénévoles afin de répondre à la pénurie de masques pour les personnes les plus fragiles de notre commune et des environs.

Les membres de cette ruche qui s’est structurée sur l’exemple des actions conduites par l’ONG Partagence se sont répartis les taches entre coupes, coutures, logistique et coordination en fonction de leur savoir-faire. Grâce au don de tissus, fils ou autres fournitures, elle a permis de proposer un appui à tous les oubliés ou aux plus fragiles : Foyer Résidence ou Ehpad, IME et aussi aux assistantes maternelles, à des personnes fragiles ou à des associations et foyers d’aide au plus démunis (détail ICI)

Ainsi près de 2000 masques coton triple épaisseur selon les exigences Afnor ont été distribués à plus de 1200 bénéficiaires.

Le réseau a continué son activité quelques semaines après le déconfinement en souhaitant favoriser une prise de relais vers les couturiers et couturières professionnels locaux. (https://www.facebook.com/Solidarit%C3%A9-covid-MLO-103811844640370/?modal=admin_todo_tour)

Dans le même temps restaurateurs, commerçants, PME et TPE locaux se sont adaptés : vente à emporter, commerce ambulant, production de matériel de protection (masques, blouses, visières, à des prix très raisonnables).

Toutes ces initiatives montrent qu’en s’unissant, il est possible de faire face à des situations d’urgence extrêmes, même sanitaires ; qu’il est possible de consommer différemment et localement ; de s’appuyer sur les entreprises locales ; donc de relocaliser la production.

Partagez et diffusez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *